CHAUDIERE A GAZ

CHAUDIÈRE A GAZ BASSE TEMPÉRATURE

La chaudière gaz basse température, comme une chaudière gaz classique, brûle du gaz pour en dégager l’énergie. Cette énergie sert à chauffer un système de chauffage et/ou d’eau chaude sanitaire. Elle est alimentée en général par du gaz naturel (gaz de ville) mais peut également être alimentée avec une citerne de propane individuelle. L’alimentation au propane est plus onéreuse autant pour son installation que son fonctionnement.
Une utilisation en basse température

Les chaudières gaz classiques fonctionnent à haute température, c’est-à-dire que la température du circuit de chauffage est élevée. Son utilisation est souvent associée à des radiateurs en fonte « haute température » à forte inertie. L’inconvénient d’un système à haute température est la consommation de combustible pour augmenter la température du circuit de chauffage central.

Les constructeurs, toujours à la recherche d’économies, ont réalisé des chaudières gaz fonctionnant à basse température. L’avantage est donc à puissance équivalente de consommer moins de combustible pour le chauffage de son logement. La chaudière basse température est associée avec des radiateurs basse température ou un plancher chauffant pour une utilisation optimale et des économies d’énergie importantes.
Faites des économies d’énergie maintenant

L’installation d’une chaudière gaz basse température peut vous faire baisser vos factures énergétiques. Quelle Energie a créé pour vous un simulateur de bilan énergétique 100% gratuit et sans engagement.

Simulation gratuite
Des rendements élevés

La technologie utilisée dans les chaudières basse température permet d’obtenir des rendements élevés (supérieurs à 91%). Ainsi, la chaudière brûle moins de combustible pour fournir un confort en chauffage équivalent aux occupants d’un logement. Cette solution, grâce à sa bonne performance, est économique pour les particuliers et écologique pour l’environnement.

Un remplacement facile

La chaudière gaz basse température est parfaitement adaptée pour le changement de votre ancienne chaudière gaz. Les derniers modèles commercialisés ont des dimensions réduites qui leur permettent une installation pratique. Votre ancien conduit de cheminée pourra être réutilisé pour l’installation d’une chaudière gaz basse température.
Vos factures d’énergie vous tracassent ?

La mise en place d’une chaudière gaz basse température dans votre habitation peut vous faire diminuer vos factures énergétiques. Quelle Energie a développé pour vous un simulateur de bilan énergétique sans engagement et 100% gratuit.

Un système de chauffage central impératif

Avant l’installation d’une chaudière gaz basse température, il faut s’assurer de posséder un circuit de chauffage central. Ce circuit peut être composé de radiateurs ou d’un plancher chauffant. Il faut simplement faire attention à la bonne compatibilité des émetteurs en basse température pour vous assurer un confort optimal. Si vous possédez des radiateurs haute température (fonte), il est peut-être plus économique de les changer par des radiateurs basse température « chaleur douce ».
Chauffage et eau chaude sanitaire

La chaudière gaz basse température peut soit chauffer uniquement votre maison ou votre appartement par le biais de votre circuit de chauffage central soit également produire de l’eau chaude sanitaire. Faire le choix d’une chaudière mixte (chauffage + ECS) permet de faire de plus grandes économies d’énergie. Il existe 3 types de chaudières mixtes :

Chaudière gaz basse température mixte instantanée
Chaudière gaz basse température mixte micro-accumulation
Chaudière gaz basse température mixte accumulation

CHAUDIÈRE GAZ A CONDENSATION
Crédit d’impôt 2014

Depuis le 1er janvier 2014, bénéficiez d’un crédit d’impôt de 15% pour installer une Chaudière Gaz à Condensation et de 25% en bouquet travaux.
Un fonctionnement global identique à celui d’une chaudière classique

Une chaudière gaz à condensation brûle du gaz pour produire de la chaleur. La chaudière est alimentée en gaz (gaz naturel, butane, propane…) par le réseau ou par une citerne individuelle. Dans le brûleur, il y a combustion du gaz, ce qui dégage de la chaleur. Les fumées issues de cette combustion vont être ensuite refroidies pour récupérer un maximum de chaleur avant d’être rejetées.
La chaleur est utilisée pour le chauffage et l’eau chaude

La chaleur dégagée sert à chauffer de l’eau. Cette eau chaude va circuler dans les radiateurs pour chauffer le logement. Elle peut également être utilisée pour produire de l’eau chaude « sanitaire », c’est-à-dire de l’eau chaude destinée à la salle de bains et la cuisine. Dans ce cas, il peut être utile d’installer un ballon d’eau chaude à proximité de la chaudière à condensation gaz, pour stocker l’eau chaude.
Estimer vos économies de chauffage

Quelle Energie met à votre disposition un outil gratuit pour simuler l’installation d’une chaudière gaz à condensation dans votre maison ou votre appartement. Nous prenons en compte le type de chauffage actuel et le circuit de chauffage et le volume à chauffer pour vous proposer des estimations chiffrées précises.

Un système ingénieux de récupération de la chaleur des fumées

Plutôt que de rejeter des fumées chaudes à l’extérieur de l’habitation, la chaudière gaz à condensation refroidit les fumées avant de les rejeter. Elles sont refroidies jusqu’à devenir liquides, ce qui permet de récupérer une grande quantité de chaleur, la « Chaleur latente » de la vapeur d’eau contenue dans les fumées.
Un conduit spécial pour évacuer l’eau issue de la condensation

Pour évacuer l’eau liquide issue de la condensation des fumées, un raccordement avec le conduit d’évacuation des eaux usées est nécessaire.
Un très haut rendement, traduisant une très haute performance

Grâce à la récupération de chaleur, les chaudières gaz à condensation atteignent de très hauts rendements : jusqu’à 105 ou 110% sur kWh PCI
Ce très haut rendement montre qu’il s’agit de chaudières performantes, qui consomment moins de gaz que les chaudières classiques.